Compétences fondamentales

Pour PARABOLE-EDUCATION, il n’est pas possible d’assurer la formation aux compétences de base sans définir des priorités au sein des programmes.

Nous proposons de considérer trois registres de priorités : les attitudes personnelles, les capacités transversales et les connaissances instrumentales.

Nous proposons également de distinguer plusieurs types d’apprentissages qui nécessitent chacun un scénario didactique adapté.


PARTAGEONS QUELQUES CONVICTIONS

1) Les attitudes personnelles

Plutôt que de se disperser en une multitude d’injonctions, PARABOLE-EDUCATION propose de se centrer sur 4 attitudes personnelles, essentielles pour sous-tendre les apprentissages dans le cadre scolaire.

Il s’agit de la CONCENTRATION, de la RESPONSABILITÉ, de l’AUTONOMIE et de la COLLABORATION. Chacune d’entre elles comporte des indicateurs précis.

RIGUEUR
ENGAGEMENT
AUTONOMIE
COLLABORATION
  • Propreté, soin, respect des consignes de présentation.
  • Maintien du matériel en ordre et en bon état.
  • Persévérance en travail personnel.
  • Rigueur dans la justification de ses points de vue.
  • Respect des règles de fonctionnement des diverses activités de la classe.
  • Implication dans ses propres progrès.
  • Implication dans les projets et la vie de la classe.
  • Fiabilité dans les responsabilités qui lui sont confiées.
  • Ouverture à la nouveauté.
  • Autodétermination dans l'organisation de son travail personnel, la préparation de son cartable le soir.
  • Autorégulation de ses objectifs de progrès personnel.
  • Pilotage de son activité pour Parler, Lire, Écrire et Rechercher.
  • Aisance devant les autres.
  • Respect des codes de politesse avec les autres enfants et avec les adultes.
  • Acceptation des remarques des autres, accueil des différences, reconnaissance de ses torts.
  • Souci d'aider les autres.
  • Capacité à collaborer.
  •  

    2) Les capacités transversales

    Les apprentissages scolaires sont finalisés en grande partie par la maitrise de quatre activités fondamentales, qui se développent à travers l’ensemble des disciplines : l’expression orale, la compréhension de l’écrit, la composition d’écrit et la recherche.

    Les quatre apprentissages essentiels visés à l’école sont donc PARLER, LIRE, ÉCRIRE ET RECHERCHER. Chacune de ces activités suppose la maitrise d’un ensemble de paramètres, que nous appelons critères génériques.

    PARLER
    LIRE
    ÉCRIRE
    RECHERCHER
  • Prise en compte de l'interlocuteur
  • Expression
  • Vocabulaire
  • Cohérence du propos
  • Identification des sujets
  • Identification des événements
  • Compréhension locale
  • Compréhension globale
  • Réflexion
  • Respect du genre de texte
  • Cohérence
  • Phrases
  • Orthographe grammaticale
  • Orthographe lexicale
  • Compréhension de la situation
  • Récolte des données
  • Traitement
  • Conclusion
  •  

    3) Les connaissances instrumentales

    Les connaissances les plus indispensables sont celles qui sont constamment utilisées. C’est le cas des connaissances sur la langue française et sur les mathématiques, qui sont des instruments pour toutes les autres.

    Les connaissances prioritaires sont donc le VOCABULAIRE, la GRAMMAIRE, l’ORTHOGRAPHE, la NUMÉRATION, le CALCUL, la GÉOMÉTRIE et les MESURES. Chaque domaine comporte une liste limitée de thèmes à travailler.

    VOCABULAIRE
    GRAMMAIRE
    ORTHOGRAPHE
    NUMÉRATION
    CALCUL
    GÉOMÉTRIE
    MESURES
  • Sens et composition des mots
  • Utilisation des mots
  • Classe des mots
  • Structure de base de la phrase
  • Compléments de phrase
  • Structure du groupe nominal
  • Formes du verbe
  • Graphèmes
  • Ecriture des mots
  • Accord du groupe verbal
  • Accord dans le GN
  • Formes verbales régulières
  • Formes verbales irrégulières
  • Ponctuation
  • Sens et écriture des nombres
  • Ordre des nombres
  • Représentation des nombres
  • Somme
  • Différence
  • Produit
  • Quotient
  • Résultats mémorisés
  • Calcul réfléchi
  • Calcul instrumenté
  • Repérage
  • Propriétés des droites
  • Symétrie
  • Figures planes
  • Solides
  • Mesures physiques
  • Aires
  • Contenances et volumes
  • Angles
  • Durées
  •  

    4) Différents types d’apprentissages

    Les querelles stériles entre les partisans du « par-cœur » et les tenants de la découverte par l’enfant manifestent un manque d’analyse des apprentissages eux-mêmes. On peut identifier des apprentissages pour lesquels la mémorisation est la voie indiquée, tandis que pour d’autres un processus de construction est indispensable.

    Un organigramme permet de saisir l’articulation des différents types d’apprentissages :

    1. les attitudes (orientations de base qui sous-tendent le rapport aux apprentissages)
    2. les connaissances, elles-mêmes de quatre types :
      1. les données (connaissances factuelles à mémoriser)
      2. les notions (concepts à construire progressivement)
      3. les lois (règles à dégager des cas particuliers)
      4. les techniques (automatisation des connaissances des trois types précédents)
    3. les capacités (aptitudes transversales de traitement de l’information) : ce dernier type est la véritable finalité de tous les autres.

    D-schema-types-apprentissages

    À partir de cette typologie, les scénarios didactiques deviennent évidents :

    1. Les attitudes sont développées par le modèle et les exigences de l’enseignant à travers l’ensemble des activités.
    2. Les connaissances
      1. de type « données » sont mémorisées et répétées jusqu’à stabilisation en mémoire à long terme (on sait qu’il faut plusieurs répétitions, séparées dans le temps). Par exemple, les dates tables de multiplication ou les désinences de l’imparfait.
      2. de type « notions » sont construites progressivement en identifiant les caractéristiques de chaque notion pour permettre à l’intelligence de la distinguer des autres.Par exemple la notion de losange ou d’attribut du sujet.
      3. de type « lois » sont dégagées de l’expérience en observant les régularités. Par exemple le fonctionnement du système décimal ou le principe de l’accord du verbe à son sujet.
      4. de type « techniques » sont automatisées par la répétition fréquente et régulière. Par exemple les compléments à 10 ou les marques du pluriel dans le groupe nominal.
    3. Les capacités sont développées dans l’ensemble des disciplines par l’exercice en situation réelle de communication orale, de compréhension écrite, de composition d’écrit ou de recherche et par le renforcement de chacun de leurs paramètres. Pour chaque période de l’année, la focalisation sur quelques paramètres permet de les renforcer de façon efficace.

    PROPOSITIONS DE FORMATION

    Sur la thématique des compétences fondamentales, PARABOLE-EDUCATION propose plusieurs modules, qui peuvent être mixés ou aménagés selon vos besoins.

    Pour accéder à la description des modules cliquer ici.

    Modalités et tarifs

    MODALITÉS
    TARIFS
    Accéder
    à la fiche modalités
    Accéder
    à la fiche tarifs


    Print Friendly, PDF & Email